Archives

Vocabulaire créole

Proverbes créoles

Yé krik ! Introduction aux contes créoles martiniquais

Yé krik ! Introduction aux contes créoles martiniquais

Les contes sont très présents dans la mémoire collective et en particulier dans la culture martiniquaise où les séances de contes créoles ont une place particulière.
Le créole étant d’abord une langue orale, elle est donc très imagée et les mots varient naturellement selon le contexte dans lequel ils sont employés et le ton utilisé. Et les onomatopées y sont présents en grand nombre.

Une série de contes implique nécessairement tout un cérémonial mais surtout un ton, une capacité à créer une atmosphère, à faire vivre les personnages, à donner du rythme, de la couleur, des odeurs, du sel, du piment…
Cela se passe généralement à la tombée du sérin.
Près d’un feu de bois.
Une ronde. An la wond.
Une ronde assise au centre de laquelle se trouve le conteur.
Un conteur qui a toutes les qualités pour maintenir éveiller l’attention.
Une introduction qui ne varie jamais. Yé krik !
Jusqu’à la chute finale ou pas. Avec une morale ou pas, la ruse étant toujours valorisée.

Les contes créoles mettent en présence des animaux de tout genre. Et parmi ces derniers, certains reviennent sans cesse dans ces histoires dont Kompè Lapin, rusé, vantard, méprisant envers les puissants et Kompè Tig, balourd et brutal, en sont les héros.

Raconte ! Raconte Kompè Lapin ! Aconté nou zafè Kompè Lapin a !

– Yéééé krik !

– Yéééé krak !

– Est-ce que la cour dort ?

– Non ! La Cour ne dort pas !

– Eh bien ! Si la Cour ne dort pas, qu’elle écoute encore ce que je vais raconter !

Alexia de Sant John's

ARTICLES RECENTS

Les Mondes Créoles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wouè Ou raté sa ! x